Trainspotting : un film culte

05/03/2017

Sorti en 1996, Trainspotting, ou Ferrovipathes en Québécois, est un film dramatique et comédie noire britannique réalisé par Danny Boyle et scénarisé par John Hodge.

Synopsis et détails sur le film

Issu d'une adaptation d'un roman du même nom édité par Irvine Welsh en 1993, ce film décrit les aventures d'un groupe de jeunes , accros à l'héroïne, écossais, qui ont permis le lancement de la carrière de l'acteur Ewan McGregor, qui joue également le rôle principal. Mis à part l'accoutumance à la drogue, le film amène une pensée sur les modes de vie sordides que mènent les jeunes de la génération actuelle dans une Écosse en pleine régression économique. Le film a parfaitement connu un grand succès auprès du public.

En effet, ce film de Danny Boyle, où l'on note la participation d'Ewan McGregor, Jonny Lee Miller, Robert Carlyle, Ewen Bremner, Kevin McKidd, Kelly Macdonald, représente une vie tragi-comique du groupe de jeunes marginaux écossais dans la ville d'Edimbourg. Mark Renton est au chômage, un problème qui affecte tant de jeunes Écossais de sa génération, questionne un peu sur sa situation de drogué. Renton est un vagabond qui erre dans la banlieue d'Edimbourg accompagné de ses copains, qui sont, Sick Boy un fan de James Bond traître et féru dragueur ; Spud un idiot sympa et soumis ; Begbie qui est un dangereux bagarreur ainsi que Tommy, le seul qui est honnête, mène une vie saine et est adepte de la musculation.

Pour pouvoir acheter de l'héroïne, ils exécutent des délits mineurs. Mais Renton prend des suppositoires à l'opium que trafique Mikey Forrester pour débuter son sevrage petit à petit. En sortant un soir dans une boîte de nuit, il constate que stopper la prise de l'héroïne rime avec le retour du désir sexuel. De ce pas, il a décidé d'accommoder Diane, une jeune fille maligne, qui n'avait que quinze ans. Mais il n'a pu discerner cela qu'après avoir passé la nuit avec elle. Il a voulu se séparer d'elle, mais la petite futée l'a menacé de le dénoncer.

Les points à noter sur le film

Ce film est un opus culte, il a été montré, hors compétition officielle, durant le festival de Cannes en 1996. Il a eu un succès commercial remarquable aussi bien dans le box-office mondial, qu'aux États-Unis et au Royaume-Uni. C'est dans ce pays qu'il a le plus grand succès commercial de l'année. Tout simplement une réussite extraordinaire.

Ce film est aussi bien dramatique qu'instructif. Il a permis de faire une découverte sensationnelle des modes de vie des jeunes actuels. Les rôles ont été bien distribués et la bande originale même un peu étourdissante, reflète un montage très rythmé. Malgré les situations tristes des jeunes écossais, les scénaristes ont encore pu incruster dans le film une bonne dose d'humour à froid.

L'histoire reflète l'enchaînement des virées en soirée, de la prise de l'héroïne, toutes les bêtises qui soient autour de la jeunesse, que même les parents ou les prisons n'arrivent pas à les arrêter.

Mais au fil du temps, certains ont eu conscience du mal qu'ils créent pour eux-mêmes et décident de se faire soigner.

Un film leger... vous pouvez aussi vous detendre en regardant celui-ci.